Nominal and real interest rates in OECD countries: An eclectic approach

Résumé : Cet article revient sur la théorie économique des taux d’intérêt et présente quelques résultats d’estimations économétriques sur données annuelles pour un panel de pays de l’OCDE. La théorie macroéconomique conventionnelle fondée sur l’équilibre épargne-investissement ne rend pas compte de manière cohérente des évolutions à moyen terme des taux d’intérêt et des variables macroéconomiques associées. La principale raison réside dans le fait que la notion keynésienne de propension à épargner ne permet pas de comprendre les comportements d’épargne observés. Pour cela, une approche intertemporelle apparaît mieux appropriée. On discute également d’autres extensions du modèle de base pour tenir compte des influences extérieures et des primes de risque sur les obligations publiques. Sur la base de cette discussion théorique, on estime une relation économétrique sur des données annuelles pour un panel de 19 pays de l'OCDE. Les tests confirment l'influence des facteurs suggérés par la théorie et, en particulier, le lien entre la baisse du taux d'intérêt et le ralentissement économique. Le rôle de l’inflation anticipée, du taux de change réel et des primes de risque est aussi discuté et clarifié
Type de document :
Pré-publication, Document de travail
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [46 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.umontpellier.fr/hal-02355139
Contributeur : Laurent Garnier <>
Soumis le : vendredi 8 novembre 2019 - 10:33:13
Dernière modification le : jeudi 20 février 2020 - 19:23:50
Archivage à long terme le : dimanche 9 février 2020 - 20:18:12

Fichier

WP 2019-22.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-02355139, version 1

Citation

Claude Bismut, Ismael Ramajo. Nominal and real interest rates in OECD countries: An eclectic approach. 2019. ⟨hal-02355139⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

24

Téléchargements de fichiers

54