Émergence, compétition et colonisation bactérienne dans l’eau de fauteuils dentaires .

Abstract : Les bactéries du genre Achromobacter sont considérées comme pathogènes émergents. En effet, elles sont de plus en plus retrouvées en clinique, particulièrement dans les voies respiratoires de patients atteint de mucoviscidose qu’elles peuvent coloniser de façon chronique. Leur niche écologique n’est pas clairement définie mais elles sont retrouvées dans l’eau, les sols pollués et les plantes. Nous décrivons dans notre étude une persistance de bactéries du genre Achromobacter sp. ainsi que Pseudomonas aeruginosa dans l’eau des fauteuils et du réseau d’un centre de soins dentaire (CSD). Nous avons étudié la dynamique de colonisation d’Achromobacter sp. (17 souches) de P. aeruginosa (68 souches) présents dans l’eau de 66 fauteuils organisés en série et dans le réseau d’un CSD. Ces souches isolées pendant 2 ans ont été étudié par PCR sur séquences répétées, RFLP en électrophorèse en champ pulsé, analyse génétique multilocus, étude de résistance aux antiseptiques et de formation de biofilm. Au cours de cette étude, 2 clones d’Achromobacter sp. (100% des isolats) et un clone majoritaire de P. aeruginosa (87% des isolats) ont présenté un potentiel invasif particulier. Des phases successives d’invasion des 2 espèces et des génotypes en relation avec les mesures correctives de décontamination laissent suggérer des phénomènes de sélection et d’inhibition compétitive. Les 2 clones d’Achromobacter appartenant à une espèce non décrite étaient les plus persistants de l’étude et permettaient peut être d’empêcher l’implantation de P. aeruginosa. En effet, après chaque décontamination visant à supprimer Achromobacter survenait P. aeruginosa. Une restructuration du réseau d’eau du CSD a été nécessaire pour enrayer la contamination de l’eau. Certains clones bactériens semblent avoir une capacité d’implantation et/ou de persistance accrue dans des niches technologiques et empêchent peut être l’implantation d’autres clones plus pathogènes. Une étude de compétition permettrait de mieux caractériser ces clones.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal.umontpellier.fr/hal-02066157
Contributeur : Pascale Roussel <>
Soumis le : mercredi 13 mars 2019 - 11:10:07
Dernière modification le : mardi 28 mai 2019 - 13:48:10

Identifiants

  • HAL Id : hal-02066157, version 1

Citation

Chloé Dupont, Fatima Abdouchakour, Delphine Grau, Fabien Aujoulat, Sylvie Parer, et al.. Émergence, compétition et colonisation bactérienne dans l’eau de fauteuils dentaires .. 10ème congrès national de la Société Française de Microbiologie(SFM), Société Française de Microbiologie (SFM), Mar 2014, Paris, France. ⟨hal-02066157⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

29