Arrêt de service programmé du vendredi 10 juin 16h jusqu’au lundi 13 juin 9h. Pour en savoir plus
Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Neuroplasticité et connectome : vers un modèle en méta-réseau du fonctionnement cérébral

Abstract : L’histoire de la neurologie est basée sur les corrélations entre lésions et déficits. C’est ainsi que l’aire de Broca a été considérée comme le “centre du langage articulé”, cette observation ayant qui plus est donné naissance au localisationnisme. Toutefois, l’essor des méthodes de cartographie fonctionnelle individuelle, à savoir la neuroimagerie et surtout les stimulations électriques peropératoires chez les patients éveillés (en particulier pour résection de tumeur cérébrale) a ouvert la porte vers un nouveau schéma du fonctionnement du système nerveux central. Ce dernier repose sur une vision en réseaux cortico-corticaux et cortico-sous-corticaux complexes, distribués, parallèles, interconnectés et sous-tendant les fonctions somatosensorielle, motrice, visuospatiale, langagière, cognitive et émotionnelle–ainsi que leur interaction. Ce concept d’une organisation dynamique des bases neurales sous-tendant les fonctions cérébrales, basée sur une synchronie fonctionnelle de sous-groupes de neurones délocalisés, rompt avec la théorie localisationniste du traitement de l’information. Le nouveau modèle « connectomique », qui a l’avantage de tenir compte des contraintes anatomiques, notamment en ce qui concerne la connectivité sous-corticale, explique parfaitement la variabilité anatomo-fonctionnelle interindividuelle; il explique également la variabilité sémiologique post-lésionnelle; il permet de comprendre les mécanismes qui sous-tendent une possible récupération suite à des dommages cérébraux dans les régions classiquement considérées comme “éloquentes”, i.e., le principe de neuroplasticité; et il débouche sur la notion d’intégration supramodale et transitoire des réseaux fonctionnels à l’origine du comportement, à savoir, le concept de méta-réseau cérébral. De fait, les liens étroits en train de se tisser entre neurochirurgie fonctionnelle et neurosciences cognitives, et qui constituent un parfait paradigme de recherche translationnelle, démontrent qu’il est temps d’évoluer vers un schéma « connectomal » de la conation et de la cognition, combinant à la fois la ségrégation et la potentialisation des réseaux neurono-synaptiques délocalisés. Au-delà des aspects fondamentaux, une telle connaissance est cruciale pour optimiser la qualité de vie des patients cérébro-lésés, tant avant une éventuelle intervention neurochirurgicale que concernant l’élaboration de nouveaux programmes individuels de rééducation sensorimotrice, langagière et cognitive.
Liste complète des métadonnées

https://hal.umontpellier.fr/hal-03339704
Contributeur : Anthony Herrada Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : jeudi 9 septembre 2021 - 15:56:40
Dernière modification le : mardi 15 mars 2022 - 09:36:51

Identifiants

Collections

Citation

Hugues Duffau. Neuroplasticité et connectome : vers un modèle en méta-réseau du fonctionnement cérébral. Revue Neurologique, Elsevier Masson, 2020, 176, pp.S133-S134. ⟨10.1016/j.neurol.2020.01.010⟩. ⟨hal-03339704⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

12