Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Les fragilités des dynamiques populistes ouest-européennes

Résumé : Le populisme de droite est souvent présenté tel une « vague » déferlant sur les démocraties. Sans minimiser l’importance de ses dynamiques, cet article cherche à circonscrire leurs fragilités dans les pays ouest-européens à travers trois sous-ensembles : 1) les partis en désescalade, souvent au profit d’une autre formation plus ou moins populiste à qui ils redistribuent leurs voix ; 2) les formations radicales, toutes en impasse électorale mais pouvant construire des problèmes sociaux ; 3) les partis inscrits dans la course au pouvoir. Finalement, il s’avère que l’électorat récuse tant l’extrême droite néofasciste que la droite postfasciste, au bénéfice d’une offre anti-oligarchie et altérophobe. Certes, le passage d’une offre de régimes à celle de partis se constituant tels des lobbies ethnoculturels au sein d’un ordre institutionnel pluraliste révèle l’adaptabilité d’une vision du monde née au xixe siècle au contexte actuel. Néanmoins, en devenant un objet de consommation au sein d’un marché politique, ces forces politiques sont soumises à des fluctuations faisant apparaître des difficultés structurelles (entres autres : difficulté à pénétrer les classes supérieures ; transferts de suffrages dues à la perte d’autonomie de leur offre politique lors de leurs tentatives de normalisation ; radicalisation violente).
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal.umontpellier.fr/hal-03256949
Contributeur : Damien Potier <>
Soumis le : jeudi 10 juin 2021 - 15:32:48
Dernière modification le : vendredi 11 juin 2021 - 03:29:02

Identifiants

  • HAL Id : hal-03256949, version 1

Collections

Citation

Nicolas Lebourg. Les fragilités des dynamiques populistes ouest-européennes. La revue Populisme, Centre d’études Démocratie, 2021, 1, pp.129-144. ⟨hal-03256949⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

12