Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Entre infranational et national. Entre national et supranational

Résumé : Historiquement définie comme participation aux affaires de la cité (Finley, 1985), la citoyenneté peut être envisagée à différentes échelles. Saisie dans le cadre de l’État-Nation, elle est conditionnée par l’attribution de la nationalité (Leca, 1992), et renvoie, très classiquement, à des trajectoires d’émergence d’un ensemble de droits et de devoirs (Marshall, 1950). Abordée dans le cadre du régime représentatif (Manin, 1985), l’analyse de la citoyenneté porte souvent sur le vote et repose, notamment, sur une sociologie historique de l’électeur citoyen (Ihl, Deloye, 2008 ; Rosanvallon, 1992). Traitée à l’échelle de l’Europe, elle désigne surtout un certain nombre de droits bien établis, sans que des devoirs spécifiques puissent être, à ce jour, définis au sein d’une communauté politique balbutiante (Strudel, 2008 ; Wihtol de Wenden, 1997). Etudiée, enfin, à l’échelle de territoires plus restreints, la citoyenneté peut être associée à une grande diversité de pratiques de participation (Savarese, 2015) et à une pluralité de modes d’appartenance à la communauté politique (Duchesne, 1997 ; Venel, 2004 ; Norris, 1999) .
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal.umontpellier.fr/hal-03231389
Contributeur : Nathalie Salvy-Cordoba Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : jeudi 20 mai 2021 - 16:51:31
Dernière modification le : lundi 11 octobre 2021 - 13:24:45

Identifiants

  • HAL Id : hal-03231389, version 1

Collections

Citation

Eric Savarese, Sylvie Strudel. Entre infranational et national. Entre national et supranational. Les échelles de citoyenneté, Association Française de Science Politique (afsp), Jul 2017, Montpellier, France. ⟨hal-03231389⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

33