Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Ouvrage (y compris édition critique et traduction)

La fabrique coloniale du citoyen. Algérie, Nouvelle Calédonie

Résumé : Si l’exclusion des indigènes de la participation politique dans le monde colonial est aujourd’hui largement connue et expliquée, nous en savons par contre bien moins sur l’accession des populations issues du peuplement des colonies au statut de citoyens, et dans quels contextes et conditions, ils ont su développer un sentiment d’appartenance à l’État-nation, fût-il colonial. C’est cet angle-mort de la connaissance sur l’époque coloniale que cet ouvrage prétend éclairer. Comprendre, à partir des deux cas exemplaires de colonies de peuplement françaises que furent l’Algérie et la Nouvelle-Calédonie, comment les Français d’Algérie et les Caldoches sont devenus citoyens. Pour cela, cette étude revient sur les classifications juridiques produites au sein de l’État colonisateur (ethniques ou confessionnelles) et réfléchit à leurs sens pour identifier les populations. Cette démarche implique de repenser la sociologie historique de la citoyenneté en contexte colonial. En effet, tandis qu’en métropole l’apprentissage de la citoyenneté repose sur la promotion d’une participation politique individuelle, libre, éclairée et coupée des solidarités locales, sur le terrain algérien ou néocalédonien, les Français citoyens accèdent à la participation politique par le biais de leur appartenance à des groupes particularisés, et en concurrence avec d’autres dans des sociétés largement ethnicisées et/ou racialisées. Dans ces conditions, si le projet des colonies de peuplement reste la dissolution de la question indigène, le passage à la modernité politique et à la citoyenneté électorale s’y réalise loin de l’universalisme et de l’individualisme républicain valorisés en métropole. L’apport de ce livre est de mettre en exergue ces évolutions paradoxales de la « fabrique coloniale du citoyen » par rapport à celle de la métropole.
Type de document :
Ouvrage (y compris édition critique et traduction)
Liste complète des métadonnées

https://hal.umontpellier.fr/hal-03215940
Contributeur : Odile Hennaut <>
Soumis le : lundi 3 mai 2021 - 16:09:22
Dernière modification le : mardi 4 mai 2021 - 03:29:50

Identifiants

  • HAL Id : hal-03215940, version 1

Citation

Eric de Mari, Eric Savarese. La fabrique coloniale du citoyen. Algérie, Nouvelle Calédonie. Karthala - Collection : Hommes et sociétés, 194 p., 2019, 9782811125820. ⟨hal-03215940⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

21