Politique des intérêts et patrimonialisation des politiques publiques en Europe du Sud : le cas des télécommunications - Université de Montpellier Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Pôle Sud - Revue de science politique de l'Europe méridionale Année : 1996

Politique des intérêts et patrimonialisation des politiques publiques en Europe du Sud : le cas des télécommunications

Résumé

Le retard des télécommunications sud-européennes pose plusieurs problèmes d'analyse et d'interprétation politique. Celui du statut global de l'Europe du Sud dans l'évolution des politiques communautaires de télécommunications et la mise en œuvre des nouvelles recettes d'action publique dans ce secteur ; celui ensuite de l'unité et de la diversité de l'Europe du Sud quant à la problématique de "modernisation sectorielle", à commencer par les originalités, historiques et reproduites jusqu'à nos jours, de ses modes d'organisation; celui enfin de l'explication "qualitative" du différentiel d'action publique, où il faut évaluer la portée de deux hypothèses possibles : la sur-politisation sectorielle, la patrimonialisation des politiques publiques.
Fichier principal
Vignette du fichier
NEGRIER-37pole_1262-1676_1996_num_5_1_950.pdf (1.63 Mo) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte
Loading...

Dates et versions

hal-02470664 , version 1 (23-04-2020)

Licence

Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification

Identifiants

Citer

Emmanuel Négrier. Politique des intérêts et patrimonialisation des politiques publiques en Europe du Sud : le cas des télécommunications. Pôle Sud - Revue de science politique de l'Europe méridionale, 1996, L'Europe du Sud est-elle en retard ?, 5, pp.99-116. ⟨10.3406/pole.1996.950⟩. ⟨hal-02470664⟩
27 Consultations
84 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More