L'invention politique de l'agglomération

Résumé : Divine surprise ! L'enthousiasme suscité par la " Communauté d'agglomération ", nouvelle formule intercommunale issue de la loi Chevènement du 12 juillet 1999, impressionne. La France rompt avec le signe indien du morcellement municipal et avec une coopération intercommunale aux ambitions limitées. En moins de deux ans, 104 agglomérations se sont dotées de cette formule institutionnelle, à laquelle la loi et le jeu politique promettent un riche avenir. Comment un tel retournement de tendance est-il possible ? Les nouveaux pouvoirs du Préfet et l'incitation financière sont-ils la carotte et le bâton aussi décisifs que certains le prétendent ? Pourquoi certaines villes restent-elles à l'écart du mouvement ? L'adoption formelle de la formule signifie-t-elle une convergence quant au contenu de la coopération, aux politiques locales ? Voit-on émerger un nouveau type d'élu local ? Cet ouvrage collectif répond à ces questions par l'épreuve du terrain. Il propose une comparaison de huit configurations différentes : en petite et grande couronne parisienne, à Béziers, Bordeaux, Chambéry, Marseille, Montpellier et Voiron. L'introduction et la synthèse témoignent des logiques et enjeux de cette invention politique de l'agglomération, qui pourrait bien devenir le principal pilier de la politique et de la démocratie locales du XXIe siècle.
Type de document :
Ouvrage (y compris édition critique et traduction)
Liste complète des métadonnées

https://hal.umontpellier.fr/hal-02382742
Contributeur : Damien Potier <>
Soumis le : mercredi 27 novembre 2019 - 12:13:13
Dernière modification le : jeudi 28 novembre 2019 - 01:41:50

Identifiants

  • HAL Id : hal-02382742, version 1

Collections

Citation

Emmanuel Négrier, François Baraize. L'invention politique de l'agglomération. L'harmattan, Logiques politiques, pp.310, 2001, 2-7475-1461-7. ⟨hal-02382742⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

15