Sciences médicales et droit

Résumé : Comment le droit appréhende-t-il la médecine ? Les relations entre le droit et la médecine sont éminemment complexes. De prime abord, le droit appréhende la médecine comme une science et pose des exigences en ce sens. Il requiert le respect des « données acquises de la science » ou « des connaissances médicales avérées ». La médecine se révèle être aussi un « Art », un savoir-faire qui nécessite la réitération de techniques. Appréhendée par le droit, la médecine ne se cantonne pas dans ces seules dimensions scientifiques et techniques. L’emprunt aux sciences de l’homme permet aussi de poser des exigences d’humanisme médical.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal.umontpellier.fr/hal-02317462
Contributeur : Philippe Hugot <>
Soumis le : mercredi 16 octobre 2019 - 09:49:11
Dernière modification le : jeudi 17 octobre 2019 - 01:13:44

Identifiants

  • HAL Id : hal-02317462, version 1

Citation

François Vialla. Sciences médicales et droit. Médecine & Droit, Elsevier Masson, 2016, Actes du colloque Sciences médicales et droit constitutionnel, Association Française de Droit Constitutionnel, 4 décembre 2015, Lyon 3, 141, pp.139-146. ⟨hal-02317462⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

20