Lentinula edodes (Shiitake) et cancer : propriétés pharmacologiques, essais cliniques et preuves d’efficacité

Résumé : Rationnel : Le Shiitake est un champignon comestible et largement cultivé en Chine, en Europe et dans d’autres pays de l’Asie de l’Est en raison de ses propriétés nutritionnelles et pharmacologiques [1]. Les recherches effectuées ces dernières années montrent que certaines molécules de Lentinula edodes comme le lentinane possèdent une activité biologique contre le cancer [2, 3, 4, 5, 6]. Son utilisation améliore la qualité de vie et les paramètres immunitaires des patients atteints du cancer [7]. Méthodes: L’effet de Lentinula edodes associé ou non à une chimiothérapie a été testé in vitro sur des cellules HeLa [6] et sur des lignées cellulaires MDA-MD-453 de carcinome mammaire humain [12]. Des souris atteints d’un cancer ont été traitées par un polysaccharide issu du Lentinula edodes pendant plusieurs jours [10, 13]. Des études cliniques randomisées et de cohorte ont également exploré le potentiel anticancéreux du lentinane dans une méta-analyse sur 650 participants atteints d’un cancer gastrique avancé [2] et d’un extrait de Shiitake administré per os chez 20 patientes ayant un cancer de sein [7]. Résultats : Les résultats in vitro suggèrent que Lentinula edodes inhibe effacement la croissance des cellules tumorales de manière dose dépendante et favorise le processus de mort cellulaire programmée (apoptose) [12, 6]. Des résultats semblables ont été observés in vivo (sur des souris) âgées de 7 à 8 semaines recevant une dose de 1 à 10 mg/kg du poids corporel pendant 10 jours [13]. Chez l’homme, les études ont révélé que le lentinane possède un effet important et significatif sur la qualité de vie des patients lorsqu’ils reçoivent oralement un extrait aqueux du mycélium du Shiitake pendant 8 semaines [7]. Il a aussi été noté pour l’ensemble des études in vitro et in vivo, une réduction importante de la taille des tumeurs lorsqu’on utilise les polysaccharides du Shiitake [2, 7, 10]. Discussion : Bien que les polysaccharides (lentinane) du Shiitake possèdent une action anti-tumorale sur la plupart des cancers étudiés, il existe une controverse totale sur son mode d’action (mécanisme biologique). Pour certains auteurs, le lentinane ne provoquerait pas une attaque directe des cellules cancéreuses, mais il stimulerait le système immunitaire de l’hôte, en se liant à la surface des lymphocytes ou des protéines sériques spécifiques, provoquant ainsi l’activation des macrophages et des cellules T helper [4, 8, 9]. Pour d’autres, le lentinane exerce ses effets anti-tumoraux de façon directe contre les cellules cancéreuses ce qui conduit à la suppression de la prolifération cellulaire et induit l’apoptose [6, 10]. Le Shiitake est un véritable potentialisateur cellulaire permettant la production d’un grand nombre de cytokines comme IL-1, IL-2, IL-12, TNF-α, d’interférons [8, 9, 11]. Il pourrait donc être un traitement adjuvant dans le cadre de la lutte contre le cancer.
Type de document :
Poster
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [12 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.umontpellier.fr/hal-02267074
Contributeur : Sylvie Rapior <>
Soumis le : mardi 20 août 2019 - 13:27:05
Dernière modification le : lundi 18 novembre 2019 - 15:26:30

Identifiants

  • HAL Id : hal-02267074, version 1

Citation

Ibrahima Diallo, Alain Michel, Patrick Poucheret, Sylvie Morel, Vitou Manon, et al.. Lentinula edodes (Shiitake) et cancer : propriétés pharmacologiques, essais cliniques et preuves d’efficacité. iCEPS Conference 2018, 6ème édition. Cancer : l’efficacité des Interactions Non Médicamenteuses, Mar 2018, Montpellier, France. 2018. ⟨hal-02267074⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

25