Suicide à l’hélium : les erreurs à éviter

Résumé : Introduction L’hélium est un gaz rare dont l’utilité se retrouve dans l’industrie et les loisirs en particulier. On note une recrudescence des cas de suicide avec utilisation de l’hélium à des fins autolytiques. Description du cas Cas de suicide à l’hélium d’un homme de 84 ans. Lors de la levée de corps il a été trouvé des bonbonnes d’hélium reliées à un sac plastique qu’il porte sur la tête. Durant l’autopsie, le gaz pulmonaire a été prélevé selon le protocole mis en place à Montpellier. Les prélèvements ont par la suite été analysés dans un laboratoire Suisse spécialisé. Discussion Les résultats des analyses toxicologiques de dépistage de l’hélium se sont avérés négatifs dans toutes les matrices prélevées. Nous avons donc remis en cause nos méthodes de prélèvement, de conservation et d’envoi. Nous avons réalisé une description du protocole en vigueur selon les dernières recommandations trouvées dans la littérature spécialisée.
Liste complète des métadonnées

https://hal.umontpellier.fr/hal-02097503
Contributeur : Mélanie Karli <>
Soumis le : vendredi 12 avril 2019 - 09:31:57
Dernière modification le : vendredi 12 avril 2019 - 09:31:58

Identifiants

Collections

Citation

M. Alexandre, Lucas Rondepierre, O. Matthieu, V. Varlet, P.-A. Peyron, et al.. Suicide à l’hélium : les erreurs à éviter. La Revue de Médecine Légale, Elsevier Masson, 2017, 8 (2), pp.68-72. ⟨10.1016/j.medleg.2016.10.002⟩. ⟨hal-02097503⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

72