Quand les entreprises s’emparent de la mort numérique, qui sont les consommateurs potentiels ? - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Revue Française de Gestion Année : 2017

Quand les entreprises s’emparent de la mort numérique, qui sont les consommateurs potentiels ?

(1) , (2, 3)
1
2
3

Résumé

When firms take over digital death, who are potential consumers? The legal uncertainty about deceased person’s digital traces (social media profiles, documents or photos in cloud), leads firms to encourage digital death anticipation. However, the practice doesn’t take off. Five profiles of websurfers are identified. They are characterized by their temporal orientation, digital contents attachment and motivations to transmit memories. Marketing recommendations are suggested to encourage these practices.
Le flou juridique autour de la gestion des traces numériques des défunts (profils de réseaux sociaux, documents ou photos déposés sur des clouds) amène des entreprises à inciter les internautes à anticiper leur mort numérique. Cependant, la pratique se développe difficilement. Cet article [1] identifie cinq profils d’internautes qui se distinguent vis-à-vis de leur intention de préparer leur mort numérique sur la base de trois variables : l’orientation temporelle, l’attachement aux contenus numériques et les motivations à transmettre la mémoire. Des pistes d’actions marketing sont suggérées afin de développer ces pratiques.
Fichier principal
Vignette du fichier
Guillemot Gourmelen (2017) RFG, Quand les entreprises s’emparent de la mort numérique.pdf (606.88 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Dates et versions

hal-01676282 , version 1 (04-05-2021)

Identifiants

Citer

Samuel Guillemot, Andréa Gourmelen. Quand les entreprises s’emparent de la mort numérique, qui sont les consommateurs potentiels ?. Revue Française de Gestion, 2017, 43 (262), pp.123 - 145. ⟨10.3166/rfg.2017.00114⟩. ⟨hal-01676282⟩
210 Consultations
96 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More