Quand la dynamique chromosomique contrôle la division cellulaire - Université de Montpellier Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Pathologie Biologie Année : 2001

[When chromosomal dynamics control cell division].

Quand la dynamique chromosomique contrôle la division cellulaire

M Peter
  • Fonction : Auteur
L Magnaghi-Jaulin
  • Fonction : Auteur
A Castro
  • Fonction : Auteur
T Brassac
  • Fonction : Auteur
S Galas
  • Fonction : Auteur
J.-C Labbé
  • Fonction : Auteur
T Lorca
  • Fonction : Auteur

Résumé

In most tumor cells a chromosomal instability leads to an abnormal chromosome number (aneuploidy). The mitotic checkpoint is essential for ensuring accurate chromosome segregation by allowing mitotic delay in response to a spindle defect. This checkpoint delays the onset of anaphase until all the chromosomes are correctly aligned on the mitotic spindle. When unattached kinetochores are present, the metaphase/anaphase transition is not allowed and the time available for chromosome-microtubule capture increases. Genes required for this delay were first identified in Saccharomyces cerevisiae (the MAD, BUB and MPS1 genes) and subsequently, homologs have been identified in higher eucaryotes showing that the spindle checkpoint pathway is highly conserved. The checkpoint functions by preventing an ubiquitin ligase called the anaphase-promoting complex/cyclosome (APC) from ubiquitinylating proteins whose destruction is required for anaphase onset.
L'instabilité chromosomique observée dans la plupart des cellules cancéreuses favorise une répartition anormale des chromosomes (aneuploı̈die). Le spindle checkpoint ou point de contrôle de l'intégrité du fuseau mitotique, assure une séparation correcte des chromosomes en autorisant des arrêts mitotiques, lorsqu'un défaut du fuseau est détecté. Il retarde l'initiation de l'anaphase jusqu'à ce que tous les chromosomes soient alignés sur la plaque équatoriale du fuseau mitotique. La présence d'un seul kinétochore non attaché bloque la transition métaphase/anaphase afin d'acroı̂tre le temps nécessaire à l'attachement chromosome-microtubule. Les produits des gènes constituants du spindle checkpoint ont tout d'abord été identifiés chez la levure Saccharomyces cerevisiae (MAD, BUB et MPS1) et par la suite chez les eucaryotes supérieurs, soulignant ainsi que ce mécanisme de surveillance est conservé de la levure jusqu'à l'homme. Le rôle de ce point de contrôle est d'inhiber l'activité ubiquitine ligase d'un complexe protéique appelé anaphase-promoting complex/cyclosome (APC) qui ubiquitinyle des protéines dont la dégradation est nécessaire pour effectuer la séparation des chromatides sœurs au cours de l'anaphase.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-03762944 , version 1 (29-08-2022)

Identifiants

Citer

M Peter, L Magnaghi-Jaulin, A Castro, T Brassac, Vjekoslav Dulic, et al.. Quand la dynamique chromosomique contrôle la division cellulaire. Pathologie Biologie, 2001, 49 (8), pp.649-654. ⟨10.1016/s0369-8114(01)00229-2⟩. ⟨hal-03762944⟩
12 Consultations
0 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More