Arrêt de service programmé du vendredi 10 juin 16h jusqu’au lundi 13 juin 9h. Pour en savoir plus
Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Accumulation des sels nutritifs dans un sédiment lagunaire et environnement hydrodynamique

Résumé : L'étang de Méjean-Pérols est une lagune côtière du pourtour méditerranéen français, de faible surface (747 ha) et de profondeur moyenne de 70 cm. Cette lagune reçoit une partie des effluents traités de la ville de Montpellier et, par son degré de confinement élevé, constitue un milieu hypereutrophe. La distribution spatiale de N, P et C a été déterminée sur le sédiment de 35 stations. Les concentrations en azote et carbone organique dans le sédiment sont assez homogènes, les plus fortes valeurs étant trouvées au centre de la lagune. Le phosphore est retenu en quantité majeure à l'ouest. La répartition de ces éléments n'est pas fonction de la granulométrie, assez homogène dans l'étang en raison de l'importance des particules fines. Quatre structures apparaissent pour la circulation de l'eau dans cette lagune peu profonde, en fonction des vents dominants (NE, NW, SE, SW). Les zones présentant des valeurs élevées des variables hydrodynamiques, marquées par de forts courants, correspondent aux plus fortes concentrations en carbone minéral et phosphore total et aux plus faibles concentrations en carbone organique et a/ote. L'accumulation du carbone organique et de l'azote organique est produite par sédimentation de la biomasse macroalgale. La nature organique de ces deux éléments rend leur concentration principalement dépendante de l'hydrodynamisme, qui favorise leur minéralisation dans les zones agitées et leur accumulation dans les zones calmes. La répartition du phosphore est, de plus, influencée par les apports externes en provenance du bassin versant. Le phosphate, piégé par les sédiments mis en suspension sous l'action du vent, se trouve majoritairement sous forme particulaire inorganique (70 % du P total), le phosphate extrait avec Na-EDTA (lié au calcium) étant majoritaire par rapport à celui extrait avec Ca-NTA (lié au fer). Les fractions particulaires organiques représentent 29 % et le phosphate dissous dans l'eau interstitielle représente 1 % du phosphore total. La mobilité mesurée du phosphate est de 30 % du phosphore total.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal.umontpellier.fr/hal-02948146
Contributeur : Pascale Roussel Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : jeudi 24 septembre 2020 - 14:13:27
Dernière modification le : vendredi 25 février 2022 - 16:20:04

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Elena Gomez, Bertrand Millet, Bernadette Picot. Accumulation des sels nutritifs dans un sédiment lagunaire et environnement hydrodynamique. Oceanologica Acta, Elsevier, 1998, 21 (6), pp.805-817. ⟨10.1016/S0399-1784(99)80008-5⟩. ⟨hal-02948146⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

18