Une recomposition incertaine. Les élections présidentielles et législatives de 2002 en Languedoc-Roussillon - Université de Montpellier Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Pôle Sud - Revue de science politique de l'Europe méridionale Année : 2002

Une recomposition incertaine. Les élections présidentielles et législatives de 2002 en Languedoc-Roussillon

Résumé

Languedoc-Roussillon is one of the French regions where the scores of extreme-right were highest. Itis from now on a tradition registered on a score of years, one period which is also marked by deepdemographic upheavals. Behind the establishment of this political stream, the political forces had knewinternal recombinings of variable width. The left, which had given its name to the Red South, is nowclosed to its national average, losing significant electoral bastions, whereas it had conquered almostthe totality of the seats of deputies, in 1997. The Right, conser- vaticve and liberal parties, marked on aregional scale by a strategy of alliance with the extreme- right, reconquered a majority of seats, whilebeing based on the birth of the UMP. Nothing states however that the power struggle resultingfřomthese two polls, presidential and legislative, will have one duration larger than the two precedingphotographs of political Languedoc, white in 1993, pink-red in 1997. A dubious recombining...
Le Languedoc-Roussillon est l'une des régions françaises où les scores d'extrême-droite ont été lesplus élevés. C'est désormais une tradition inscrite sur une vingtaine d'années, une période qui estégalement marquée par de profonds bouleversements démographiques. Derrière l'établissement de cecourant politique, les forces politiques vivent des recompositions internes d'ampleur variable. Lagauche, qui avait donné son nom au Midi Rouge, est en voie de moyennisation, perdant d'importantsbastions électoraux, alors qu'elle avait conquis la presque totalité des sièges de députés, en 1997. Ladroite, marquée à l'échelle régionale par une stratégie d'alliance avec l'extrême-droite, a reconquis unemajorité de sièges, en s'appuyant sur la naissance de l'UMP. Rien n'indique cependant que lesrapports de force issus de ces deux scrutins, présidentiel et législatif, auront une durée plus grandeque les deux précédentes photographies du Languedoc politique, blanc en 1993, rose- rouge en 1997.Une recomposition incertaine...
Fichier principal
Vignette du fichier
pole_1262-1676_2002_num_17_1_1288.pdf (5.47 Mo) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte
Loading...

Dates et versions

hal-02488110 , version 1 (28-04-2020)

Licence

Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification

Identifiants

Citer

Paul Alliès, François Baraize, Emmanuel Négrier. Une recomposition incertaine. Les élections présidentielles et législatives de 2002 en Languedoc-Roussillon. Pôle Sud - Revue de science politique de l'Europe méridionale, 2002, Religion et politique, 17, pp.101-118. ⟨10.3406/pole.2002.1288⟩. ⟨hal-02488110⟩
40 Consultations
107 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More