Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Une recomposition incertaine. Les élections présidentielles et législatives de 2002 en Languedoc-Roussillon

Résumé : Le Languedoc-Roussillon est l'une des régions françaises où les scores d'extrême-droite ont été lesplus élevés. C'est désormais une tradition inscrite sur une vingtaine d'années, une période qui estégalement marquée par de profonds bouleversements démographiques. Derrière l'établissement de cecourant politique, les forces politiques vivent des recompositions internes d'ampleur variable. Lagauche, qui avait donné son nom au Midi Rouge, est en voie de moyennisation, perdant d'importantsbastions électoraux, alors qu'elle avait conquis la presque totalité des sièges de députés, en 1997. Ladroite, marquée à l'échelle régionale par une stratégie d'alliance avec l'extrême-droite, a reconquis unemajorité de sièges, en s'appuyant sur la naissance de l'UMP. Rien n'indique cependant que lesrapports de force issus de ces deux scrutins, présidentiel et législatif, auront une durée plus grandeque les deux précédentes photographies du Languedoc politique, blanc en 1993, rose- rouge en 1997.Une recomposition incertaine...
Liste complète des métadonnées

https://hal.umontpellier.fr/hal-02488110
Contributeur : Odile Hennaut <>
Soumis le : samedi 22 février 2020 - 11:43:47
Dernière modification le : dimanche 23 février 2020 - 01:27:13

Identifiants

Collections

Citation

Paul Alliès, François Baraize, Emmanuel Négrier. Une recomposition incertaine. Les élections présidentielles et législatives de 2002 en Languedoc-Roussillon. Pôle Sud - Revue de science politique de l'Europe méridionale, ARPoS 2002, 17 (1), pp.101-118. ⟨10.3406/pole.2002.1288⟩. ⟨hal-02488110⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

42