Maladies infectieuses émergentes : des processus complexes, difficiles à prédire

Résumé : À la lumière d’une double approche, d’abord empirique, illustrée par l’exemple de l’ulcère de Buruli et de son agent mycobactérien Mycobacterium ulcerans sur lesquels j’ai concentré mon activité de recherche ces dix dernières années, puis théorique et comparative, en m’intéressant aux déterminants et facteurs d’émergence de nouveaux agents infectieux ou parasitaires, la complexité des événements en cause pour expliquer le phénomène d’émergence est présentée. Les cascades d’événements, intervenant à différents niveaux d’échelles spatio-temporelles et d’organisation du vivant, et qui conduisent aux nombreuses émergences observées, exigent aujourd’hui de mieux prendre en compte les interactions hôte(s)/pathogène(s)/environnement, en y incluant les comportements des individus et de la population. Dans de nombreux travaux de recherche sur les maladies infectieuses émergentes, il s’agit d’un danger infectieux qui est décrit et non un risque, ce dernier résultant de la confrontation entre une association de phénomènes menaçants, ou aléas, et une population susceptible. Au-delà, le sujet des maladies infectieuses émergentes et de ses liens avec les changements environnementaux et sociétaux globaux entraîne à devoir reconsidérer certaines connaissances bien établies en infectiologie et parasitologie.
Liste complète des métadonnées

https://hal.umontpellier.fr/hal-02393188
Contributeur : Anthony Herrada <>
Soumis le : mercredi 4 décembre 2019 - 11:51:27
Dernière modification le : lundi 9 décembre 2019 - 18:38:00

Fichier

Guegan_22.pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

Collections

Citation

Jean-François Guégan. Maladies infectieuses émergentes : des processus complexes, difficiles à prédire. Biologie Aujourd'hui, EDP sciences, 2016, 210 (4), pp.205-209. ⟨10.1051/jbio/2016023⟩. ⟨hal-02393188⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

29

Téléchargements de fichiers

51