Maladies infectieuses émergentes : des processus complexes, difficiles à prédire - Université de Montpellier Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Biologie Aujourd'hui Année : 2016

Maladies infectieuses émergentes : des processus complexes, difficiles à prédire

Résumé

In the light of a double approach, at first empirical, later theoretical and comparative, illustrated by the example of the Buruli ulcer and its mycobacterial agent Mycobacterium ulcerans on which I focused my research activity these last ten years by studying determinants and factors of emerging infectious or parasitic diseases, the complexity of events explaining emerging diseases will be presented. The cascade of events occurring at various levels of spatiotemporal scales and organization of life, which lead to the numerous observed emergences, nowadays requires better taking into account the interactions between host(s), pathogen(s) and the environment by including the behavior of both individuals and the population. In numerous research studies on emerging infectious diseases, microbial hazard is described rather than infectious disease risk, the latter resulting from the confrontation between an association of threatening phenomena, or hazards, and a susceptible population. Beyond, the theme of emerging infectious diseases and its links with global environmental and societal changes leads to reconsider some well-established knowledge in infectiology and parasitology.
À la lumière d’une double approche, d’abord empirique, illustrée par l’exemple de l’ulcère de Buruli et de son agent mycobactérien Mycobacterium ulcerans sur lesquels j’ai concentré mon activité de recherche ces dix dernières années, puis théorique et comparative, en m’intéressant aux déterminants et facteurs d’émergence de nouveaux agents infectieux ou parasitaires, la complexité des événements en cause pour expliquer le phénomène d’émergence est présentée. Les cascades d’événements, intervenant à différents niveaux d’échelles spatio-temporelles et d’organisation du vivant, et qui conduisent aux nombreuses émergences observées, exigent aujourd’hui de mieux prendre en compte les interactions hôte(s)/pathogène(s)/environnement, en y incluant les comportements des individus et de la population. Dans de nombreux travaux de recherche sur les maladies infectieuses émergentes, il s’agit d’un danger infectieux qui est décrit et non un risque, ce dernier résultant de la confrontation entre une association de phénomènes menaçants, ou aléas, et une population susceptible. Au-delà, le sujet des maladies infectieuses émergentes et de ses liens avec les changements environnementaux et sociétaux globaux entraîne à devoir reconsidérer certaines connaissances bien établies en infectiologie et parasitologie.
Fichier principal
Vignette du fichier
Guegan_22.pdf (4.93 Mo) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Dates et versions

hal-02393188 , version 1 (04-12-2019)

Identifiants

Citer

Jean-François Guégan. Maladies infectieuses émergentes : des processus complexes, difficiles à prédire. Biologie Aujourd'hui, 2016, 210 (4), pp.205-209. ⟨10.1051/jbio/2016023⟩. ⟨hal-02393188⟩
39 Consultations
160 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More