Tank bromeliads as natural microcosms : A facultative association with ants influences the aquatic invertebrate community structure - Université de Montpellier Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Comptes Rendus Biologies Année : 2015

Tank bromeliads as natural microcosms : A facultative association with ants influences the aquatic invertebrate community structure

Résumé

Many tank bromeliads have facultative relationships with ants as is the case in French Guiana between Aechmea aquilega (Salib.) Griseb. and the trap-jaw ant, Odontomachus haematodus Linnaeus. Using a redundancy analysis, we determined that the presence of O. haematodus colonies is accompanied by a greater quantity of fine particulate organic matter in the water likely due to their wastes. This increase in nutrient availability is significantly correlated with an increase in the abundance of some detritivorous taxa, suggesting a positive bottom-up influence on the aquatic macroinvertebrate communities living in the A. aquilega wells. On the other hand, the abundance of top predators is negatively affected by a lower number of available wells due to ant constructions for nesting, releasing a top-down pressure that could also favor lower trophic levels.
De nombreuses espèces de broméliacées à réservoir d’eau entretiennent des relations facultatives avec des fourmis. En Guyane française, c’est le cas entre Aechmea aquilega (Salib.) Griseb. et la fourmi Odontomachus haematodus Linnaeus. En utilisant une analyse de redondance, nous avons montré que la présence d’une colonie d’O. haematodus est accompagnée par une plus grande quantité de matière organique particulaire fine dans l’eau, provenant très certainement des déchets des fourmis. Cette augmentation de la disponibilité en nutriments est, quant à elle, significativement corrélée avec l’abondance de certains taxons détritivores, suggérant une influence bottom-up positive sur les communautés de macro-invertébrés aquatiques qui vivent dans les réservoirs. Par ailleurs, du fait de leurs constructions, les fourmis affectent également les prédateurs des niveaux trophiques supérieurs en diminuant le volume d’eau habitable. La pression qu’ils exercent sur les niveaux trophiques inférieurs est ainsi réduite, favorisant l’abondance des détritivores.
Fichier principal
Vignette du fichier
Talaga et al. 2015(2).pdf (469.56 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Accord explicite pour ce dépôt
Loading...

Dates et versions

hal-02095575 , version 1 (12-07-2019)

Identifiants

Citer

Stanislas Talaga, Olivier Dézerald, Alexis Carteron, Frédéric Petitclerc, Céline Leroy, et al.. Tank bromeliads as natural microcosms : A facultative association with ants influences the aquatic invertebrate community structure. Comptes Rendus Biologies, 2015, 338 (10), pp.696-700. ⟨10.1016/j.crvi.2015.05.006⟩. ⟨hal-02095575⟩
296 Consultations
124 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More