Le potentiel transformateur de la RSE. Une analyse par la spatialité 

Résumé : Cette contribution se propose d’explorer le potentiel transformateur de la RSE à travers les discours des différentes parties prenantes de l’industrie minière. La coexistence de deux lectures a priori mutuellement exclusives au sein des perspectives critiques de la RSE conduit à un paradoxe : contraintes de négocier avec des parties prenantes de plus en plus actives et puissantes les invitant à une prise en compte accrue des enjeux sociaux et environnementaux, les entreprises parviendraient tout de même, in fine, à préserver la légitimité de leurs pratiques existantes. Cette contribution, sur la base d’une étude empirique de l’introduction de discours RSE parmi les parties prenantes de l’industrie minière (entreprises, société civile, décideurs publics), !propose de réintroduire la dimension spatiale afin de mettre au jour les conditions dans lesquelles des compromis sont susceptibles de se nouer à l’échelle globale, sans que ces derniers puissent être opérationnalisés aux autres échelles d’action.
Liste complète des métadonnées

https://hal.umontpellier.fr/hal-02057339
Contributeur : Anthony Herrada <>
Soumis le : mardi 5 mars 2019 - 11:34:23
Dernière modification le : jeudi 6 juin 2019 - 14:41:37

Identifiants

  • HAL Id : hal-02057339, version 1

Citation

Clara Roussey, Florence Palpacuer, Nicolas Balas. Le potentiel transformateur de la RSE. Une analyse par la spatialité . XXIVème Conférence Annuelle de l’Association Internationale de Management Stratégique - AIMS 2015, Jun 2015, Paris, France. ⟨hal-02057339⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

21