Quand le marché s’empare de la mort numérique : analyse des prestations de services de digital afterlife

Résumé : Lorsqu’un individu meurt, les traces numériques qu’il a laissées de lui-même sur internet perdurent. Les problématiques liées à la mort digitale commencent à émerger. Comment les acteurs du numérique s’en emparent-ils ? Quelles solutions proposent-ils ? Comment communiquent-t’ils sur ce sujet ? Une analyse lexicométrique du discours des acteurs numériques révèle trois manières d’aborder la mort digitale : l’une pragmatique qui émane des acteurs institutionnels du web ; les autres subjectives relatives au mystique et au sacré qui émanent d’acteurs spécialistes de la digital afterlife (soutien des pratiques de deuil et/ou promesse de vie numérique éternelle). Les intérêts managériaux et les pistes de recherches qui en découlent sont ensuite analysés.
Type de document :
Communication dans un congrès
Actes du 31ème congrès de l’Association Française du Marketing (AFM), May 2015, Marrakech, Maroc
Liste complète des métadonnées

https://hal.umontpellier.fr/hal-01993755
Contributeur : Andréa Gourmelen <>
Soumis le : vendredi 25 janvier 2019 - 09:59:04
Dernière modification le : lundi 25 février 2019 - 15:14:04

Identifiants

  • HAL Id : hal-01993755, version 1

Citation

Andréa Gourmelen, Samuel Guillemot, Cécile Plaud. Quand le marché s’empare de la mort numérique : analyse des prestations de services de digital afterlife. Actes du 31ème congrès de l’Association Française du Marketing (AFM), May 2015, Marrakech, Maroc. 〈hal-01993755〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

21