Quand le marché s’empare de la mort numérique : analyse des prestations de services de digital afterlife - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Communication Dans Un Congrès Année :

Quand le marché s’empare de la mort numérique : analyse des prestations de services de digital afterlife

(1, 2) , (3, 4) , (5)
1
2
3
4
5

Résumé

Lorsqu’un individu meurt, les traces numériques qu’il a laissées de lui-même sur internet perdurent. Les problématiques liées à la mort digitale commencent à émerger. Comment les acteurs du numérique s’en emparent-ils ? Quelles solutions proposent-ils ? Comment communiquent-t’ils sur ce sujet ? Une analyse lexicométrique du discours des acteurs numériques révèle trois manières d’aborder la mort digitale : l’une pragmatique qui émane des acteurs institutionnels du web ; les autres subjectives relatives au mystique et au sacré qui émanent d’acteurs spécialistes de la digital afterlife (soutien des pratiques de deuil et/ou promesse de vie numérique éternelle). Les intérêts managériaux et les pistes de recherches qui en découlent sont ensuite analysés.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-01993755 , version 1 (25-01-2019)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01993755 , version 1

Citer

Andréa Gourmelen, Samuel Guillemot, Cécile Plaud. Quand le marché s’empare de la mort numérique : analyse des prestations de services de digital afterlife. Actes du 31ème congrès de l’Association Française du Marketing (AFM), May 2015, Marrakech, Maroc. ⟨hal-01993755⟩
89 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More