Sollicitation de don d’argent par téléphone et résistance : les associations doivent-elles changer de pratiques ?

Résumé : Cette recherche s’intéresse à l’intrusion perçue et à la résistance aux sollicitations de don d’argent. Une première étude quantitative (n=191) montre que les sollicitations de don d’argent par téléphone sont perçues comme les plus intrusives (comparativement aux sollicitations dans la rue et à domicile). Une deuxième étude auprès d’un échantillon représentatif de la population française (n=320) permet de dresser une typologie d’individus selon leur degré d’intrusion perçue de la sollicitation téléphonique et leurs comportements de résistance. Trois groupes se dégagent : les compréhensifs, les indépendants, les résistants. Seul le premier groupe semble ne pas percevoir l’intrusion lors des sollicitations téléphoniques. Des préconisations découlent de ces résultats pour optimiser les sollicitations de don d’argent en évitant d’accroître la résistance des individus.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal.umontpellier.fr/hal-01993701
Contributeur : Andréa Gourmelen <>
Soumis le : vendredi 25 janvier 2019 - 09:40:40
Dernière modification le : mardi 12 février 2019 - 10:10:43

Identifiants

  • HAL Id : hal-01993701, version 1

Citation

Fayrouz Akrim, Andréa Gourmelen, Marine Le Gall-Ely, Ronan Divard. Sollicitation de don d’argent par téléphone et résistance : les associations doivent-elles changer de pratiques ?. Actes du 33ème congrès de l’Association Française du Marketing (AFM), May 2017, Tours, France. ⟨hal-01993701⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

28