Foyer de cas autochtones de chikungunya à Montpellier, septembre-octobre 2014 - Université de Montpellier Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire - BEH Année : 2015

Foyer de cas autochtones de chikungunya à Montpellier, septembre-octobre 2014

Elsa Delisle
  • Fonction : Auteur
  • PersonId : 1041299
Amandine Cochet
  • Fonction : Auteur
  • PersonId : 950865

Résumé

In October 2014, 12 autochthonous chikungunya cases, 11 confirmed and 1 probable, were detected in a district of Montpellier, southern France, a town colonized by the vector Aedes albopictus since 2010. An imported case from Cameroon living in the same district that the autochtonous case was identified as the index case. The epidemiological investigations and the numerous vector control treatments performed in the area and around places frequented by cases helped to contain the outbreak. While the chikungunya and dengue surveillance system in mainland France had been challenged by numerous imported cases due to the chikungunya epidemic ongoing in the Caribbean Islands, this first significant outbreak of chikungunya in Europe since the 2007 Italian epidemic was due to an imported case from Africa. This episode reminds us that the risk of a chikungunya epidemic is now present within the European population.
En octobre 2014, 12 cas autochtones de chikungunya (11 cas confirmés et 1 cas probable) sont survenus à Montpellier, ville colonisée par le moustique vecteur Aedes albopictus depuis 2010. Un cas importé du Cameroun, vivant dans le même quartier que les cas autochtones, a été identifié comme le cas index. Les investigations épidémiologiques et les nombreux traitements de lutte antivectorielle réalisés dans le quartier et autour des lieux fréquentés par les cas lors de leur période virémique ont contribué à contenir l’épidémie. Alors que le système national de surveillance renforcée du chikungunya et de la dengue était, au même moment, fortement impacté par l’épidémie de chikungunya en cours dans les Caraïbes, ce premier foyer d’importance en Europe depuis l’épidémie de 2007 en Italie est consécutif à un cas importé d’Afrique. Cet épisode rappelle que le risque d’épidémie de chikungunya est bien réel pour la population européenne.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-01973571 , version 1 (08-01-2019)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01973571 , version 1

Citer

Elsa Delisle, Cyril Rousseau, Béatrice Broche, Isabelle Leparc-Goffart, Grégory L'Ambert, et al.. Foyer de cas autochtones de chikungunya à Montpellier, septembre-octobre 2014. Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire - BEH, 2015, 2015 (13-14), pp.212-7. ⟨hal-01973571⟩
295 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More