Autour des mots de la formation: "Transitions professionnelles" - Université de Montpellier Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Recherche et formation Année : 2013

Autour des mots de la formation: "Transitions professionnelles"

Résumé

Faisons un premier constat : le terme transition n'est pas un néologisme. La transitio latine suggère d'emblée par son verbe d'action transire qu'il s'agit d'un déplacement, au sens de passer à travers un espace, mais surtout de le dépasser. Mais on trouve aussi dans son usage latin, quoique plus rarement parmi d'autres sens, une idée du temps qui passe, qui s'écoule comme un fleuve et qui disparaît (Gaffiot, 1934). L'acception retenue bien plus tardivement à partir du XIX e siècle donne à penser la transition comme un intermédiaire entre deux états, deux situations, un entre-deux plus ou moins confortable. Plutôt utilisée dans un sens commun en locutions telles que « en transition », « de transition », elle renvoie à des situations en attente. On voit donc dans le fondement même du concept, les dimensions d'espace et de temps, qui apparaissent inextricablement imbriquées. Après avoir clarifié l'usage de ce concept en l'abordant dans une dimension multidimensionnelle, nous nous centrerons sur la transition vécue à l'échelle des individus, en montrant ses incidences au plan identitaire. Enfin nous ouvrirons la réflexion sur ses relations avec l'apprentissage et la formation.

Domaines

Education
Fichier principal
Vignette du fichier
RR74-08-ADMF Balleux & Perez-Roux.pdf (109.74 Ko) Télécharger le fichier
Origine Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte
Loading...

Dates et versions

hal-01715713 , version 1 (22-02-2018)

Identifiants

Citer

André Balleux, Thérèse Perez-Roux. Autour des mots de la formation: "Transitions professionnelles". Recherche et formation, 2013, 74, pp.101-114. ⟨10.4000/rechercheformation.2150⟩. ⟨hal-01715713⟩
108 Consultations
433 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More