Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

En attendant Putnam. : La « culture de défiance » italienne dans la science politique américaine de l’après-guerre : l’œuvre d’Edward C. Banfield

Résumé : Bien que les débats autour des notions de confiance et de capital social n’aient pris leur plein essor que les années 1990, ces développements ont des antécédents dans la littérature scientifique. En atteste l’une des sources majeures de ce filon de recherche, la monographie d’un village d’Italie du Sud à la fin des années 1950 par le politologue américain E.C. Banfield qui anticipa de manière claire les termes des débats actuels. Synthétiser ce travail, mettre en avant ses apports, limites et faiblesses et rendre compte de sa postérité sont les objectifs que cet article s’assigne.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal.umontpellier.fr/hal-02638207
Contributeur : Odile Hennaut Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : jeudi 28 mai 2020 - 09:49:17
Dernière modification le : mercredi 23 mars 2022 - 15:50:11

Identifiants

Citation

Christophe Roux. En attendant Putnam. : La « culture de défiance » italienne dans la science politique américaine de l’après-guerre : l’œuvre d’Edward C. Banfield. Revue internationale de politique comparée, De Boeck, 2003, Confiance et capital social, 10 (3), pp.463-476. ⟨10.3917/ripc.103.0463⟩. ⟨hal-02638207⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

10