Structure dynamique, épigénétique et expression du gène murin Igf2 : Une approche du 3C et une réflexion vers un changement de paradigme

Résumé : Igf2, gène murin soumis à empreinte génomique parentale, est hautement régulé. Notre hypothèse est que le repliement de la chromatine dans l’espace est déterminant dans la mise en place de ses profils d’expression tissulaires. Ici, nous modélisons l’architecture génomique nucléaire du locus H19/Igf2. Premièrement, grâce à la mise au point d’un test de Matrix Attachment Region, nous montrons que les forts taux d’expression dans le foie s’accompagnent de l’attachement à la matrice nucléaire d’une région intragénique. Deuxièmement, nous présentons la mise au point d’une technique de Chromosome Capture Conformation quantitative. Nous mettons en évidence que les enhancers spécifiques du foie contactent physiquement le promoteur P1 d’Igf2 spécifique du foie, mais pas ses autres promoteurs, et uniquement au niveau de l’allèle paternel exprimé. Aussi, les enhancers contactent le promoteur de H19, sur l’allèle maternel exprimé. Ainsi des formatages spécifiques des expressions d’Igf2 et de H19, mutuellement exclusifs sur chacun des allèles parentaux, contribuent à la spécificité tissulaire des profils d’expression. En annexe, nous replaçons nos travaux dans une perspective épistémologique.
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01391922
Contributeur : Hélène Hagège <>
Soumis le : vendredi 4 novembre 2016 - 07:16:37
Dernière modification le : jeudi 6 juin 2019 - 14:54:10

Identifiants

  • HAL Id : hal-01391922, version 1

Citation

Hélène Hagège. Structure dynamique, épigénétique et expression du gène murin Igf2 : Une approche du 3C et une réflexion vers un changement de paradigme. 2015, 978-3841631275. ⟨hal-01391922⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

117