Retroaction corrective et reprise dans le contexte de l’apprentissage en tandems Français-Anglais à l’université - Publications des membres d'ARDAA (Association pour la Recherche en Didactique de l'Anglais et en Acquisition) Access content directly
Journal Articles Recherches en Didactique des Langues et Cultures - Les Cahiers de l'Acedle Year : 2015

Retroaction corrective et reprise dans le contexte de l’apprentissage en tandems Français-Anglais à l’université

Abstract

The paper aims to present the various modes of corrective feedback used by French-English face-to-face Tandem partners in an experiment led with students at Sorbonne Nouvelle in 2013 and to compare them with those used by language teachers. With reference to the existing literature on the topic including such issues as implicit or explicit corrective feedback and the efficiency of the different modes (Lyster & Ranta, 1997), positive and negative evidence (Gass, 2005), as well as noticing (Schmidt, 1990, Ellis, 2003, Dörnyei, 2009), the authors will examine whether a similar didactic positioning can be found among the 20 pairs of tandem partners of the corpus, or if it is radically different from that of teachers. What types of errors do they correct, when and in what form? Can differences be observed due to their different schooling background? In a situation where the hierarchical relation between teacher and learner is replaced by a symmetric one based on role reversibility and reciprocity, are students using specific precautions when they provide corrective feedback? Do they show evidence of their didactic expertise and is it comparable to the corrective practices of language professionals such as teachers? The paper will eventually propose to position tandem partners on a continuum from a null to a full taking charge of the corrective feedback and may be of interest for language professionals in general.
Cet article entend présenter les différents modes de rétroaction corrective utilisés par des partenaires de Tandems présentiels français-anglais lors d’une expérimentation menée auprès d’étudiants de la Sorbonne Nouvelle en 2013 et de comparer ces modes avec ceux utilisés par des professeurs de langue. En se référant à l’état de l’art sur le sujet comprenant la question de la rétroaction corrective implicite ou explicite et l’efficacité de ces différents modes (Lyster & Ranta, 1997), ou celle des indications positives ou négatives (Gass, 2005), ou encore du repérage (Schmidt, 1990, Ellis, 2003, Dörnyei, 2009), les auteurs se demanderont s’il existe un positionnement didactique similaire parmi les 21 dyades de leur corpus Tandem ou si ce positionnement diffère radicalement de celui des professeurs. Quel type d’erreurs corrigent-ils ? A quel moment et sous quelle forme ? Observe-ton des différences liées aux divers contextes de scolarisation ? Dans une situation où la relation hiérarchique entre professeur et élève est remplacée par une relation symétrique fondée sur la réversibilité des rôles et la réciprocité, les étudiants prennent-ils des précautions spécifiques lorsqu’ils fournissent de la rétroaction corrective à leur partenaire ? Font-ils preuve d’une certaine expertise didactique ? Et cette expertise est-elle comparable à celle exercée par des professionnels des langues comme les professeurs ? Au final, cet article se propose de positionner les partenaires Tandem sur un continuum allant de la prise en charge zéro à la prise en charge maximale de la rétroaction corrective et espère ainsi intéresser les professionnels de l’enseignement des langues en général.
Fichier principal
Vignette du fichier
Manoilov_et_Tardieu_vol12_nr3_Crela.pdf (274.34 Ko) Télécharger le fichier
Origin Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

halshs-01423167 , version 1 (28-12-2016)

Identifiers

Cite

Pascale Manoïlov, Claire Tardieu. Retroaction corrective et reprise dans le contexte de l’apprentissage en tandems Français-Anglais à l’université . Recherches en Didactique des Langues et Cultures - Les Cahiers de l'Acedle, 2015, Cultures de recherche en linguistique appliquée, 12 (3), ⟨10.4000/rdlc.986⟩. ⟨halshs-01423167⟩
184 View
365 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More